Histoire

"À la ville de … Barcelona", annonçait solennellement Juan Antonio Samaranch en 1986. Ses mots fabuleux feront date dans l'histoire, car ils marquent un tournant important dans l’évolution de la ville de Barcelone. En effet, en 1992, Barcelone a été le pays hôte des Jeux Olympiques.

Débordants d'illusion, nous nous joignons à la vision commune : projeter le meilleur de notre ville, en la plaçant dans l'épicentre du cosmopolitisme. Pour ce faire, nous avons décidé de construire un hôtel près du stade Olympique de Montjuïc et, à la fois, proche du centre de Barcelone. C’est ainsi qu’est né OnixFira sur la Plaza España, avec une vue sur le Parc Joan Miró.

À la fin des années quatre-vingt-dix, à la faveur d’une Barcelone beaucoup plus européanisée, nous avons lancé un nouveau projet hôtelier, situé dans la Rambla de Catalogne, en plein cœur de la ville. Nous avons fait le pari de réhabiliter une propriété du début du XIXe siècle, un ancien siège de la Banque Populaire. Durant la guerre civile espagnole, l'édifice a été utilisé par les Barcelonais comme casino illégal, un lieu où le tabac et le chocolat s'employaient commemonnaie d’échange. En 2002, suite à cinq ans d’intense labeur, nous inaugurons OnixRambla.

Peu de temps après, nous avons osé construire un troisième hôtel. Il s’agissait cette fois–ci d'un édifice au cœur du quartier Raval.

C’est ainsi que ONIX LICEO a ouvert ses portes en 2007, suite à la transformation en hôtel quatre étoiles d’un ancien siège de la police du district, d’une boulangerie et quelques autres appartements.

La façade, la cour et l'escalier de cet hôtel ont été déclarés patrimoine architectural. Une équipe spécialisée de charpentiers s'est chargée de réhabiliter les arcs mozarabes de la cour. Durant les travaux, sont apparus dans le sous-sol, quelques murs romains qui font l’objet de révisions périodiques par des historiens.